Giovanni Allevi

EN VOYAGE AVEC LA STREGA

Sa première intuition de langage orchestral est née tout de suite après le diplôme en composition, lorsqu’un inconnu Giovanni Allevi tenta d’affirmer, entre l’indifférence et l’incompréhension, une nouvelle idée de la musique symphonique. Il a fallu de nombreuses années de sacrifices et d’obstination pour que la lueur incertaine devienne le moteur d’Evolution, accueilli aujourd’hui avec enthousiasme par le public qui est venu nombreux à tous les rendez-vous du tour estival. En partant de ces deux histoires, éloignées dans le temps, mais inexorablement liées, Giovanni reparcourt sa propre « évolution » artistique dans un journal privé et sincère dans lequel il confesse une profonde crise personnelle. Entre anecdotes et réflexions intimes, ressort l’angoisse et la joie de vivre constamment aux dépens d’une Strega capricieuse telle que la musique.

Le texte est enrichi d’une documentation photographique suggestive exclusive pour Rizzoli, qui accompagne tout le tour, de la ferveur de l’exécution aux moments de solitude en dehors de la scène.